Vous êtes ici

Une approche, une accroche, une relation à construire

Version imprimableEnvoyer par mailVersion PDF

 

Rhône-Alpes, jeudi 5 octobre 2017

de 8h45 à 16h30

“L’Institut National des Jeunes Sourds” 33 rue de l’Epine 73130 COGNIN

 

« Le visage s’impose à moi sans que je puisse rester sourd à son appel, ni l’oublier, je veux dire, sans que je puisse cesser d’être responsable de sa misère », dit Levinas, le « visage » étant pour lui évidemment tout autre chose que les yeux, le nez, la bouche...

Nous tenterons de décrire, de déplier, de problématiser ce qui se joue lors des débuts d’un accompagnement, des premiers contacts, de la mise en présence, premiers temps aux enjeux déterminants.

Le contexte, forcément social et « la commande » (sociale) induisent que cette entrée en relation se fait sur une scène particulière. Qu’est-ce que cela permet ?

Comment la commande, de plus en plus balisée aujourd’hui, rencontre-t-elle la demande de la personne, quand il en a une ?

Quels sont les ressorts à l’œuvre dans ces premiers temps, entre deux sujets, l’accompagnant, et l’accompagné ? Le personnel et le professionnel se côtoient de fait. Est-ce une difficulté ou un levier ? Nous découvrons l’Autre, autant qu’il nous découvre, étranger au départ l’un pour l’autre.

Nous demanderons à nos intervenants de nous apporter des contenus théoriques sur les différents points de vue de notre thématique.

Nous proposerons aussi qu’une place soit faite à des échanges autours d’expériences et savoirs pratiques de travailleurs sociaux, en invitant les participants à s’impliquer dans cette démarche.

C’est donc autour de ces premiers instants de la rencontre que nous nous questionnerons lors de cette nouvelle journée de formation Rhône Alpine du MAIS.