Vous êtes ici

Ecrits

A la suite de la mise en application du décret de 2005, le MAIS effectue une enquête nationale sur les SAVS et les SAMSAH afin de connaître leur différenciation et leurs caractéristiques. L’enquête (étude sur 209 services d’accompagnement correspondant à 11 271 personnes accompagnées) permet de déduire des éléments de référence et d’orientation pour la création ou le développement des SAMSAH.
18/12/2014
La loi de Modernisation Sociale introduit le principe du droit à compensation des conséquences du handicap (article 53), principe réaffirmé dans la loi pour l’égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées : compensation consistant à répondre à des besoins en terme d’aides techniques, matérielles, humaines …, mettant l’accent sur les stigmates et les manques liés au handicap ; et citoyenneté fondée essentiellement sur l’accès à des droits, plutôt que sur les potentialités et la responsabilité personnelles.
18/12/2014
Le MAIS existe parce que nous sommes convaincus qu’il faut pouvoir continuer à proposer à des personnes, qui n’en ont pas l’autorisation sociale, d’accéder à ce milieu que l’on nomme « ordinaire ». C’est sur cette volonté que s’est fondé le MAIS, et ce sont ses valeurs qui nous unissent toujours aujourd’hui, tant dans notre travail quotidien, que dans nos Journées de formation nationales ou régionales.
15/12/2014
Comme depuis plusieurs années, il est devenu habituel que nous consacrions un moment, au cours de nos Journées Nationales de Formation, pour évoquer l’actualité et les défis auxquels notre secteur va devoir se confronter à plus ou moins long terme. Ce n’est pas une parole syndicale, pas plus qu’un discours politique !
15/12/2014
Compte rendu de la journée de rencontre des SAVS et SAMSAH de la Région Aquitaine Le mardi 26 novembre 2013 à MERIGNAC. Préambule: Nous avons tous été confrontés dans nos services, à des situations de fin d’accompagnement dont les modalités et les causes sont parfois très différentes... un déménagement, un décès, une fin de notification MDPH, une rupture sans négociation possible, un retour à une vie autonome….
2/12/2014

Pages